Comment le stress rend-il malade ?

Des chercheurs de l'université de Pittsburgh ont étudié comment l'organisme de personnes en bonne santé réagit face à une infection selon qu'elles sont stressées depuis plusieurs semaines ou pas stressées du tout.

 

Les personnes stressées ont habituellement un taux plus élevé de cortisol (l'hormone libérée en réponse à une agression, avec un puissant rôle anti-inflammatoire). Sous l'effet d'un stress prolongé, le niveau de résistance des cellules au cortisol augmente et l'inflammation (donc le développement de l'infection) est favorisé puisque l'effet anti-inflammatoire du cortisol est atténué.

 

«Ce qui pourrait être important n'est pas le taux de l'hormone elle-même, mais la façon dont les tissus-cibles répondent au cortisol.» souligne l'équipe de Pittsburgh dans les PNAS (les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences). 

 

En d'autres termes, quand le niveau de résistance au cortisol des cellules immunitaires est élevé, cela signifie qu'elles sont en quelque sorte endormies, sourdes au message anti-inflammatoire du cortisol qui leur est adressé.

 

Les maladies cardio-vasculaires, celles auto-immunes, le diabète et la dépression seraient parmi les maladies les plus touchées par le stress psychologique.

 

Synthèse à partir de l'article paru sur : http://sante.lefigaro.fr/