Les 5 conseils anti-stress du Dr. Légeron

Pour le Dr Patrick Légeron, psychiatre attaché à l’hôpital Sainte-Anne, ­auteur du rapport sur le stress et les risques ­psychosociaux, le stress n’est pas une maladie mais une réaction que nous pouvons avoir face à une situation difficile ou angoissante, voire menaçante.

A de faibles doses, l’organisme libère une décharge d’adrénaline, hormone qui stimule les fonctions cardiaque et respiratoire, augmente l’oxygénation du cerveau, accroît la vigilance et les fonctions cognitives.

Mais lorsque le stress devient omni-présent et intense, la décharge d’adrénaline, devenue beaucoup trop forte, s'associe à celle d’une autre hormone, le cortisol. Le stressé souffre alors d’une perturbation de la fonction cardiaque, d’une contraction des muscles, d’une élévation de la pression artérielle… ­avec des effets délétères sur l’ensemble de l’organisme : diminution des défenses immunitaires, état de panique, de colère, d'agressivité, voire les trois à la fois.

 

Ses conseils pour mieux gérer le stress, surtout  dans la vie professionnelle ?


1. Ne pas s’investir uniquement dans son travail, savoir préserver sa vie personnelle et développer un hobby.

2. Lutter contre la tension du corps avec des exercices de relaxation. Toutes les techniques de relaxation sont bonnes pour ralentir le rythme cardiaque.

3. Utiliser une des meilleures armes contre le mauvais stress : l’activité physique. Les sports d’endurance sont à privilégier, mais une simple marche rapide quotidienne de trente minutes est excellente pour libérer les tensions. 4. Attention aux faux amis du stress : café, cigarette, alcool qui donnent l’impression de le diminuer mais, au contraire, l’accentuent.

5. Apprendre à mieux gérer ses émotions et éviter de se focaliser sur des pensées négatives. 

Synthèse de l'article publié le 7/11/2012 sur www.parismatch.com