Le sommeil des adolescents perturbé par les nouvelles habitudes de vie

Temps accru passé sur des écrans, horaires de nuit ou décalés, trajets plus longs pour se rendre au travail : les nouvelles habitudes de vie des Français affectent la durée et la qualité de leur sommeil, selon diverses études publiées (1).

 

Un Français sur trois se plaint de troubles du sommeil, dont 15 à 20 % d'insomnie chronique. Les premiers à se plaindre sont les jeunes de 15 à 19 ans. Le phénomène débute dès le début de l'adolescence, avec une baisse spectaculaire de la durée du sommeil entre 11 et 15 ans : elle est liée aux horaires de cours, mais surtout à l’accès internet, aux jeux vidéos ou au téléphone portable le soir.

A 15 ans, près d'un adolescent sur quatre dort moins de 7 heures par jour, alors qu'il lui en faudrait 8 à 9 au cours de cette période, afin de favoriser la croissance, l'apprentissage et l'équilibre physique et psychique, selon les recommandations des pédiatres.

 

(1) par Inpes et  INVS 

D'après l'article sur www.lemonde.fr