Troubles du sommeil et prise de poids

Depuis 50 ans, notre durée de sommeil rétrécit. 30% des Français dormiraient moins de 6 heures par nuit. Le temps de sommeil réduit, au fil des années, ne permet plus de récupérer convenablement.

Ce manque de sommeil très répandu cause une augmentation du nombre des maladies cardio-vasculaires, des cas de diabète, de troubles anxieux et dépressifs et d'obésité. Trois études scientifiques viennent de confirmer le lien entre le manque de sommeil et le surpoids.

Selon le Dr Damien Léger, directeur du Centre du sommeil et vigilance à Hôtel-Dieu (Paris), ces études montrent que la privation de sommeil durant la nuit provoque une augmentation des apports alimentaires, sous forme de grignotage en soirée. Au bout de cinq nuits courtes (5 heures), la prise de poids est déjà de 800 grammes chez les volontaires, surtout les femmes. Quand les mêmes volontaires passent de 5 heures à 9 heures de sommeil, ils arrêtent de grignoter en soirée.

L'une de ces études suggère de faire davantage dormir les adolescents afin de réduire le risque d’obésité : chaque heure de sommeil supplémentaire est associée à une réduction de l’indice de masse corporelle.

Pour en savoir plus sur la gestion des troubles alimentaires 

Télé Matin - France 2 - 30/04/2013