Comment bien dormir la veille d'un examen

Le Monde.fr |  

 

Comment éviter une insomnie la veille du bac ?

Le sommeil si précieux qui permet de « récupérer physiquement et physiologiquement, d'évacuer les angoisses, de réguler la vie affective et sociale, de mémoriser et consolider les apprentissages des jours précédents », rappelle le chronobiologiste Hubert Montagner. Autant de conditions qui favorisent la réussite d'un examen.

Quelle est la recette miracle pour dormir ?

Pour bien dormir, il faut d'abord s'écouter. Les trois experts donnent néanmoins quelques conseils qui facilitent l'entrée dans le sommeil.

Homéopathie ou somnifère ?

Eviter les somnifères ou les anxiolytiques, « surtout si vous n'en avez jamais pris auparavant », alerte M. Huerre. 

De son côté, Mme Royant-Parola les recommande seulement « à petite dose » et en dernier recours, « pour ceux qui frôlent la crise de nerfs ». « Mieux vaut ça que ne pas fermer l'œil de la nuit », estime-t-elle.

Hubert Montagner, lui, conseille du doliprane ou de l'aspirine, qui « assoupissent et apaisent » et ont le mérite d'être complètement « inoffensifs ». Les paracétamols font baisser la température du corps. Or, « moins on a chaud, mieux on dort », résume Mme Royant-Parola.

C'est pourquoi prendre une douche froide ou aérer sa chambre avant d'aller se coucher peut s'avérer utile. Quant aux produits homéopathiques, «ils rassurent plus qu'ils n'agissent», estime Mme Royant-Parola. Mais comme l'insomnie est avant tout psychologique…

Autres conseils utiles

Faire une sieste d'une quinzaine de minutes après le déjeuner. « Cela détend et n'influe pas sur le sommeil de nuit », explique Mme Royant-Parola. Préparer la veille pour le lendemain sa tenue vestimentaire et son sac, y mettre sa carte d'identité, sa convocation, une montre, un stylo, un en-cas…« afin de ne pas ressasser pendant la nuit l'ensemble des choses à ne pas oublier ». Eviter l'isolement, s'entourer de ses parents, voisins ou amis, afin de « créer autour de soi un climat affectif apaisant », conseille M. Montagner. Arrêter de réviser au moins une heure avant d'aller dormir. Se détendre, lire un roman ou regarder un film. Et au moindre signe de fatigue, se mettre au lit.

Emma Paoli