Ménopause : la sophrologie pour diminuer les symptômes

photo : G. Ripoche©
photo : G. Ripoche©

C'est démontré, lorsque les femmes adoptent une attitude positive face à ce cap naturel et incontournable, elles le traversent plus sereinement, avec moins de désagréments.

 

Des techniques qui travaillent sur la respiration et l'énergie peuvent être d'un grand secours à la période de la ménopause. Sans compter qu'elles sont très agréables à pratiquer. Ce qui explique que bien des femmes continuent les exercices, très longtemps après la ménopause, pour mieux vieillir, être en harmonie avec leur environnement et garder leur énergie en mobilisant leurs propres ressources.

 

La sophrologie peut aider à diminuer l'intensité des bouffées de chaleur, limiter les pointes de stress, calmer l'irritabilité, éviter les accès de tristesse. Elle permet de trouver un contact positif avec son corps. Basée sur le rapport intime entre le corps et l'esprit, elle apprend à trouver l'énergie qui est en soi, à savoir se faire du bien, à découvrir ses propres ressources. La pratique n'est certes pas miraculeuse immédiatement. Mais plus on répète les exercices et mieux elle marche.

 

L'extrait de l'article paru dans Top Santé, 31/08/2017