A Rennes, L’hypnose médicale efficace

Formé à l’hypnose il y a près de 30 ans, le psychiatre rennais Claude Virot a passé sa carrière à lutter contre les clichés qui entourent sa discipline. Fondateur de l’institut de formation Emergences en 1994 à Rennes, le médecin est aujourd’hui à la tête de la Société internationale d'hypnose.

 

Et si les professionnels sont de plus en plus nombreux à se former, c’est bien que la demande augmente chez les patients. Diane, 35 ans, a souffert de migraines chroniquespendant près de 20 ans. «Ça devenait invivable. J’ai vu beaucoup de neurologues, je prenais de la codéine, de la morphine, mais rien ne me soulageait», raconte la jeune femme. En octobre, elle a profité de trois séances d’hypnose, sur les conseils d’un ami. «Après le dernier rendez-vous, j’ai été malade pendant une semaine, c’était horrible. Et puis tout s’est arrêté. Aujourd’hui, j’ai encore quelques douleurs mais ça n’a rien à voir. Je suis vraiment étonnée du résultat», poursuit Diane.

 

Aujourd’hui, de plus en plus d’établissements hospitaliers ont recours à l’hypnose, y compris comme anesthésie en amont d’opérations chirurgicales.

 

L'extrait de l'article paru dans 20 minutes, 25/02/2015