Gestion des comportements alimentaires *


Durée : de 3 à 6 rendez-vous.

* non pathologiques  

      

  • Qu’est-ce que l’hypnose Ericksonienne et la sophrologie peuvent apporter ?

La sophrologie et l'hypnose Ericksonienne sont deux outils qui permettent un accompagnement en tenant compte de différents aspects : les sensations et besoins alimentaires de la personne et la gestion des émotions, en fonction de ses motivations.

Selon le Dr. Jean-Marc Benhaiem, directeur du centre Hypnosis à Paris :

"L'hypnose implique une réelle modification des habitudes alimentaires sur le long terme. C'est la condition de sa réussite. L'hypnothérapeute ne s'intéresse pas au poids "objectif", mais à l'impact du poids et des mauvaises habitudes alimentaires sur le bien-être du patient. Il est là pour aider le patient à retrouver une bonne image de soi."

 

 

  • Quel est le lien entre les compulsions alimentaires et nos émotions ?
Se sentir à l'aise dans son corps n'est pas seulement une question de maîtrise, mais aussi de libération émotionnelle et de connaissance en soi.
 
Selon le Dr. Stéphane Clerget,  psychiatre et auteur de "Les kilos émotionnels, comment s'en libérer" (Albin Michel) :
 
"Les émotions peuvent nous pousser à manger davantage ou bien à avoir envie de certains types d’aliments, gras ou sucrés notamment. Elles peuvent agir à travers notre activité physique, en l’augmentant ou la diminuant. Elles peuvent enfin entraîner un stockage des graisses, sans que nous mangions plus. Il y a bien sûr une traduction biologique de nos émotions, à travers les hormones, les neuromédiateurs; mais à l’origine, ce sont d’abord nos émotions, notre vécu qui agissent."
 
  • Combien de séances faut-il suivre ?
Le plus souvent, en fonction de la demande, il faut compter de 3 à 6 séances avec la participation active de la personne entre les séances.
 
  • Y a-t-il besoin d’un suivi ?
Ce n’est pas systématique. Cela pourrait être conseillé et mis en place en accord avec les attentes de la personne.
 
  • Est-ce que l'hypnose et la sophrologie font maigrir ?
Ces deux méthodes ne font pas maigrir. Elles favorisent une nouvelle manière d'agir face aux aliments et de créer un lien différent au corps et à ses sensations.
 
  • Et en cas de troubles importants ?
En cas de troubles alimentaires importants, comme le surpoids sévère ou l'obésité, l’anorexie ou la boulimie, dont les origines sont multiples et profondément ancrées, l’hypnose et la sophrologie peuvent être un outil d'accompagnement seulement en complément d'une prise en charge médicale indispensable. 
 
"Si le problème est récent, un traitement par l’hypnose est possible. Mais quand le trouble est installé depuis des années, ou que la vie du patient est en danger à court terme, il faut alors savoir recourir à une prise en charge complète, telle une hospitalisation" comme le signale le Dr. Jean-Marc Benhaiem.

 

 

 

Cabinet de sophrologie et d'hypnothérapie - Gamzé RIPOCHE-FERIDUN ©