Enfants et Adolescents

 Nombre de rdv : environ de 2 à 5.

 

De 6 à 12 ans, l’enfant consolide ses apprentissages antérieurs, raisonne et questionne sans cesse.

 

Vers 9 ans, la majorité des enfants entrent dans une phase de transition entre l’enfance et l’adolescence qui marque le début de la puberté.

 

A partir de la pré-adolescence, avec l'arrivée de la période de grande transformation physique et psychique, l’adolescent recherche une nouvelle identité : après avoir adopté les valeurs de leur milieu, il les reconsidère et les remet en question. C’est souvent un temps de revendications qui peuvent amener à des conflits.

 

Cette période de transition peut être difficile à vivre. Chez certains, elle peut devenir particulièrement stressante.

 

Le fait de créer un espace sûr et une écoute bienveillante pour laisser l'enfant et l’adolescent identifier et exprimer ses émotions en toute confiance peut l’aider à mieux gérer son stress, son humeur ou angoisse.

 

De nombreuses raisons peuvent conduire un enfant ou un adolescent à me consulter telles que le stress, l’angoisse, les troubles du sommeil, l'estime de soi, les peurs, des difficultés relationnelles… 

 

Je propose également un accompagnement spécifique pour la préparation aux épreuves du bac ou le passage du permis de conduire pour les plus grands.

 

________

Avec un enfant à partir de 8 ans ou un adolescent, selon leur âge, j’utilise les outils de médiation comme les dessins ou les techniques sophrologiques tout comme l’hypnose, alternés par des temps d’externalisation des ressentis en tenant compte du paramètre systémique, dans une approche souple et globale.

________

 

Simples et progressifs, certains outils que je prose leur permettent de cheminer de façon autonome.

 

Comme pour les adultes, l’accompagnement d'un enfant ou d'un adolescent ne peut fonctionner que si celui-ci reste désireux de se faire aider et s’engage dans une participation active.

 

Lire les témoignages

 

photo : Gamzé Ripoche©
photo : Gamzé Ripoche©

 

« L’adolescent sait ce qu’il quitte avec l’enfance et ne sait pas encore ce qu’il va trouver avec l’âge adulte. Il est en manque de repères mais il rejette à priori le mode d’emploi que lui proposent ses parents. Il est donc normal que ce soit un moment de crise ; il est normal que l’adolescent le vive dans la souffrance et la difficulté ; et il est normal pour les parents d’avoir du mal à trouver la bonne réponse à apporter à leur enfant. »

 

Jacques-Antoine Malarewicz, psychiatre

 

Cabinet de thérapie brève - Gamzé RIPOCHE-FERIDUN ©

La sophrologie et l'hypnose adaptées aux enfants et aux adolescents

Rennes - Ille et Vilaine 35 - Bretagne